Programme MSC - FAQ

Les questions les plus fréquemment posées au sujet du programme

Je n’ai jamais médité, est-ce un problème ?

Absolument pas ! Ce n’est pas un pré-requis, les pratiques seront guidées. Elles sont également plus courtes dans le programme MSC que dans un programme type MBSR. Le programme contient également de nombreux exercices introspectifs et des pratiques informelles à insérer dans le quotidien. On ne pratique pas uniquement assis sur un coussin !

Je ne suis pas certain.e d’avoir le temps de pratiquer entre les séances

Il est recommandé de pratiquer environ 20 minutes par jour pendant la durée du programme, avec l’idée de commencer « petit ». De nombreuses pratiques sont informelles et s’insèrent dans le quotidien et n’exigent pas d’être assis sur son coussin de méditation ! Une contrariété au travail, une difficulté relationnelle, un agacement lié au manque de temps peuvent être de magnifiques possibilités de pratiquer l’autocompassion en action !

L’intention pendant tout le programme est de rendre la pratique aussi facile que possible. Il est possible que le programme soit également une opportunité de temps pour soi privilégié et permette de cultiver cet élan sur la durée.

Ce programme est-il une formation ?

L’intention du programme MSC est avant tout de découvrir et cultiver l’autocompassion en pleine conscience pour soi-même, en s’appropriant des outils concrets. Ce n’est pas une « formation » au sens classique du terme. Il peut avoir des effets thérapeutiques sans être une thérapie.

La participation au programme ne permet pas de transmettre et enseigner le « programme MSC » en tant que tel. Si vous avez à terme l’intention de suivre la formation complète pour devenir enseignant MSC, la participation à notre programme vous permettra d’obtenir un certificat de présence au programme, demandé pour déposer une candidature afin de postuler à la formation d’enseignant (voir ici).

Je suis thérapeute, soignant, puis-je utiliser le programme auprès de mes clients, patients ?

Il est possible, notamment si vous êtes thérapeute, que la participation au programme amène à des ajustements de posture qui seront déjà bénéfiques pour vos patients / clients. Certains des outils ou pratique transmises vous inspirerons probablement pour s’intégrer de façon ponctuelle dans votre pratique. Les professionnels pourront d’ailleurs approfondir à l’issue du programme par la lecture de cet ouvrage

En tant que diététicienne, certaines postures et pratiques se sont insérées naturellement dans mes consultations individuelles pour colorer mes suivis, tout en étant attentive à mes propres limites alors que j’avais simplement participé au programme MSC pour moi-même et approfondi par mes lectures. C’est la cohérence entre le soin diététique et l’autocompassion, qui m’ont amenée par la suite à me former complètement pour transmettre le programme.

L’enseignement du « programme MSC », l’utilisation du terme MSC n’est possible qu’à condition d’avoir suivi la formation complète d’enseignant et d’obtenir le statut d’enseignant qualifié ou certifié.

Je suis soignant, est-ce que ce programme est fait pour moi ?

Ce programme est particulièrement adapté pour les soignants, travailleurs sociaux, et les aidants au sens large. Nous sommes tous aidants d’une façon ou d’une autre : peut-être de nos propres enfants ou de parents ! ou cela peut aussi nous aider dans nos postures d’encadrant (d’équipe, par exemple). L’autocompassion permet de cultiver une posture plus juste, visant à prévenir le burn-out du soignant / aidant.

J’ai des difficultés en lien avec mon rapport au corps et/ou à l’alimentation, est-ce que ce programme est fait pour moi ?

Je propose ce programme car j’estime qu’il se marie très bien au soin diététique. Il permet notamment :

  • de travailler des problématiques comme l’insatisfaction corporelle et/ou des schémas de perfectionnisme qui viennent notamment se manifester par un discours intérieur très dur envers soi-même.
  • de trouver une voix compatissante soutenant la motivation au changement et de développer des comportements pro-santé.
  • de travailler des émotions difficiles comme la honte, qui est un facteur d’entretien des troubles des conduites alimentaires (notamment hyperphagie boulimique), émotion très envahissante également lorsque l’on souffre de la maladie chronique obésité.
  • de répondre au quotidien à cette question centrale dans le programme : que quoi ai-je besoin ? Question fondamentale dans le soin diététique.

Le programme peut être un formidable passage de relai après un suivi diététique ou se marier avec celui-ci. N’hésitez pas à venir m’en parler.

Si vous souffrez de TCA, le programme peut-être approprié si celui-ci est stabilisé. Me contacter au préalable.

Le programme est bien entendu adapté dans bien d’autres contextes !

Quels sont les avantages d’un programme en ligne plutôt qu’en présentiel ?

Cela permet d’abolir les frontières géographiques et facilite la participation et l’assiduité sur la durée, même si des déplacements ou vacances s’insèrent sur la période.

L’expérience montre que cela permet d’insérer plus facilement des habitudes de pratique chez soi. Cela peut également être moins exposant pour certaines personnes, notamment lorsque nous travaillons des thématiques comme les émotions difficiles.

La qualité du programme est équivalente, pourvu que vous puissiez suivre les séances depuis un lieu où vous vous sentez en sécurité, au calme. 

En quoi consiste la « retraite » qui a lieu entre les sessions 5 et 6 du programme ?
La « retraite » est une session de 4h (au lieu de 2h45), avec des pratiques guidées par les enseignants, en silence pour les participants, contrairement aux autres sessions qui comprennent de nombreux temps d’échange.
Elle a bien lieu en ligne, par Zoom, ce qui présente l’avantage de pouvoir pratiquer confortablement de chez soi, et d’ancrer certaines pratiques.
Les séances sont-elles enregistrées ?

Afin de préserver la confidentialité des échanges, et que chaque participant puisse se sentir en totale sécurité, les séances ne seront pas enregistrées. Le cadre sera posé au départ afin de permettre des conditions optimales et que chacun.e puisse trouver sa place dans le groupe et participer à la mesure de son propre élan.

Puis-je m’engager dans le programme si je ne peux pas assister à la totalité des séances ?

Le programme étant dispensé en ligne, cela permet de participer même si vous avez un déplacement professionnel ou personnel.

Une absence ponctuelle ne nuira pas à l’appropriation du programme : à l’issue de chaque séance, un enregistrement correspondant à la pratique principale de la séance sera fournie, ainsi que des indications pour poursuivre la pratique à domicile. Le livre du participant (« Mon cahier d’autocompassion en pleine conscience ») permet également de re-lire les parties théoriques abordées en séance et/ou de retravailler certains exercices.

En revanche, si vous anticipez de vous absenter à plus de 2 séances, il peut être recommandé de reporter votre participation à une session ultérieure.

Je ne suis pas disponible aux dates actuellement annoncées mais très intéressé.e

Ecrivez-moi pour me faire part de votre intérêt et être tenu informé des dates à venir. Je proposerai un à deux programmes par an, et des ateliers thématiques ponctuels.

J’ai encore des questions, qui contacter ?

Il suffit de m’écrire via le formulaire ci-dessous. Si la question est d’intérêt général, vous aiderez d’autres personnes en la posant. Si c’est une question personnelle, je vous répondrai en privé. La participation à l’atelier découverte vous permettra également me mieux cerner si e programme est ce dont vous avez besoin ! Si aucun atelier n’est planifié, un entretien individuel est possible sur demande.

Infos & Pré-inscriptions

Merci de remplir ce formulaire pour manifester votre intérêt pour le programme

9 semaines pour modifier en profondeur sa relation à soi !

Programme d'autocompassion en pleine conscience : dernières places dispo !

Du 17 mai au 12 juillet 2024

Co-enseigné par une diét’ & une psychomot’

Info ici ou directement dans votre boite mail :